Le droit d’opposition
18 mars 2016
Le droit d’accès
18 mars 2016

Le droit de rectification

Vous pouvez demander la rectification des informations inexactes vous concernant. Le droit de rectification complète le droit d’accès. Il permet d’éviter qu’un organisme ne traite ou ne diffuse de fausses informations sur vous.

Comment faire concrètement ? 

         1- Identifier le responsable de traitement

Pour identifier le responsable de traitement, rendez-vous sur l’onglet « mentions légales » du site internet du responsable de traitement.

          2- Écrire au responsable de traitement

Écrire à l’organisme qui détient les informations pour lui demander de rectifier des informations vous concernant. Votre courrier doit être signé. Votre demande de rectification peut également être présentée sur place.
Justifier de votre identité auprès de l’organisme. Par exemple, un site de e-commerce pourra vous demander une photocopie de votre carte d’identité pour prouver que vous êtes bien le titulaire du compte que vous souhaitez modifier. Attention aux demandes abusives de justificatifs !

          3- Conserver une copie de vos démarches

  • Réalisez une capture d’écran  de votre demande, si elle est faite en ligne à l’aide de la touche « impr écran » en haut à droit de votre clavier (PC) ou grâce au raccourci clavier cmd + MAJUSCULE + 4 si vous disposez d’un Mac.
  • Ou envoyez votre demande par courrier avec un accusé réception qui prouvera si nécessaire la date de votre démarche.

Que faire en cas de refus ou d’absence de réponse ?

Si le responsable de traitement ne répond pas de manière satisfaisante deux mois après votre demande de rectification, adressez une plainte à l’APDP. Si votre demande est imprécise ou ne comporte pas tous les éléments permettant d’y répondre, l’organisme a également deux mois pour vous les demander.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *