MOT DU PRÉSIDENT À l’OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES 2016

Etienne Fifatin

Président de la CNIL

Les points essentiels 

Béninoises, Béninois, Chers compatriotes,Le jeudi 28 janvier 2016, la communauté internationale célèbre la journée de la protection des données personnelles.

Mais avant toutes choses, permettez-moi, en ma qualité de Président de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) et au nom des autres membres de la nouvelle mandature de la Commission, de vous former mes vœux de bonne et heureuse année 2016 ; que je souhaite, pour chaque béninoise et chaque béninois, placée sous le signe d’une meilleure protection de ses données personnelles.

La célébration de la journée mondiale  de la protection des données personnelles nous donne en effet l’occasion d’être vigilent, ensemble, pour faire face aux dérives multiples, notamment les atteintes à la vie privée, auxquelles peuvent donner lieu les applications nées du prodigieux développement des technologies de l’information et de la communication.

Qu’il s’agisse de FACEBOOK, de WHATSAPP, pour ne citer que ces deux outils technologiques, leur utilisation est facteur, au quotidien, de risques pour la préservation de l’intimité individuelle de chaque citoyen et partant, pour la protection de ses données personnelles.

Les données personnelles, informations qui concernent une personne physique, identifiée ou identifiable, ont, nous en convenons tous, vocation à être inviolables ou, se doivent d’être juridiquement encadrées, en ce qui concerne leur utilisation par les tiers.

C’est, conscient de ces risques et soucieux de sanctuariser la vie privée que notre pays s’est doté de la loi n°2009-09 du 22 mai 2009 portant protection des données à caractère personnel en République du Bénin.

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés, organisme indépendant créé par ladite loi a, non seulement, pour mission essentielle de veiller à l’application de ses dispositions mais elle se doit également d’être une sorte de vigie qui veille à faire de l’informatique, un véritable outil au service de la protection des droits humains.

Le Bénin, notre pays, soucieux de lutter efficacement contre les dérives et singulièrement contre la violation des données de la vie privée, s’associe depuis son institutionnalisation, à la célébration de la journée mondiale  de protection des données personnelles.

Béninoises, Béninois,

Chers compatriotes,                                                                                  

Nous nous devons de prendre conscience, collectivement, des risques que le développement fulgurant des technologies nouvelles peuvent constituer pour la protection de nos vies privées respectives.

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés, saisit l’occasion de la célébration de la journée mondiale de protection des données personnelles, pour inviter tout un chacun à une utilisation responsable et donc citoyenne des applications informatiques et surtout des réseaux sociaux.

C’est peut-être le lieu de former les vœux républicains de voir les joutes électorales notamment présidentielles  qui s’annoncent déjà, via les réseaux sociaux, se dérouler dans une parfaite conformité aux lois et règlements en vigueur dans notre pays qui protègent la vie privée de l’ensemble des acteurs.

L’anonymat relatif que permet FACEBOOK et WHATSAPP par exemple, ne saurait, à cette occasion,  comme au quotidien, favoriser l’impunité et les atteintes graves à la dignité de la personne humaine, dignité  garantie, promue et protégée comme une des conditions nécessaires au développement harmonieux de chaque béninoises et de chaque béninois.

C’est sur cette invitation à contribuer à l’avènement d’un internet citoyen par une utilisation encore plus responsable de ce formidable mais tout aussi redoutable outil technologique, que je voudrais achever le présent message à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale  de la protection des données personnelles.

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés est à votre service pour la protection de votre vie privée

Je vous remercie de votre bienveillante attention.

 

                                               Etienne M. FIFATIN

                                               Président de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés